Le Maroc s’attend à une nouvelle vague de COVID-19, mais les experts restent optimistes quant à sa virulence et aux mesures à prendre pour la contenir. Selon Dr Mouad Merabet, coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique, cette vague sera moins virulente que les précédentes, car aucun nouveau variant ou sous-variant plus virulent n’a été identifié jusqu’à présent. Dr Merabet a également souligné l’efficacité et la sécurité de la vaccination contre le COVID-19, appelant les citoyens à ne pas se laisser influencer par les rumeurs et à compléter leur vaccination, en particulier les personnes âgées et celles dont le système immunitaire est affaibli.

Le Dr Said Afif, président de la Société marocaine des sciences médicales et membre du Comité scientifique et technique de la vaccination anti-COVID, a également confirmé que le virus en circulation au Maroc n’est ni virulent ni très contagieux. Cependant, il a souligné l’importance de prendre des précautions si une personne malade vit avec des personnes âgées ou à risque, comme des parents ou des grands-parents atteints de pathologies comme le diabète. Dans ce cas, il est important de porter un masque, de s’isoler loin d’eux et de faire un test pour exclure la possibilité d’une infection au COVID-19 et ainsi éviter de les contaminer.

Dr Afif a également insisté sur l’importance de ne pas prendre de mesures draconiennes pour éviter une recrudescence des cas, sachant que l’été approche et que les MRE et les touristes seront nombreux à entrer au pays. Selon lui, les gens sont fatigués et il n’y a pas de raison d’inquiéter la population en prenant des mesures, d’autant plus que la situation épidémiologique est calme partout dans le monde.

En conclusion, même si une nouvelle vague de COVID-19 est à prévoir au Maroc, les experts restent optimistes quant à sa virulence et aux mesures à prendre pour la contenir. Les Marocains sont invités à continuer à respecter les mesures sanitaires en place et à se faire vacciner pour se protéger et protéger les autres. La situation épidémiologique est stable, mais il est important de rester vigilant et de prendre des précautions pour éviter la propagation du virus.